Le nouvel album de Jul !

Enfin ! Le nouvel album 2017 de Jul sort dans les bacs ! « Je dis ce que je pense » est de tout nouvel opus de l’épopée Jul dans le Hit Parade Français, et dans le vaste monde du rap français. Les paroles en exclu :

La crise au tiek’, mec, mec
La crise au tiek’, mec, mec
La crise au tiek’, mec, mec
La crise au tiek’, mec, mec
Vroum-Vroum, là c’est Jul qu’est passé
J’suis toujours là, ça parle de moi au passé
J’rappe le béton,
Tu veux me refaire la zeuh, laisse ber-tom
J’cabre à trois, à deux, j’tiens le guidon
Crapule en 3 litres 2
Mon sac j’vide,
Il était temps, j’pense à toi fils de…
Là, j’suis dedans, le Bon Dieu m’guide très souvent
Ça va mieux, j’revois mes potes en coup de vent
Ils m’font la bise les gens, j’sais pas pourquoi
T’es là pour moi, j’suis là pour toi
Que tu sois un pauvre ou un riche
Ou un mec qui a plus de famille
J’représente tout le monde
Du plus petit à la plus grande mamie
J’aime pas perdre, moi j’te laisse gagner
Parle-moi mal sur Facebook, j’te bannis
On s’cachait au tiek’ que t’étais pas né
On représente la Puenta jusqu’au Panier
Trop de paroles de racistes, trop de potos aux assises
Je t’aimais bien, tu m’as oublié du jour au lendemain comme ça, classique
J’ai sué pour ma paire d’Asics, j’ai sué pour avoir une féfé
P’tit PD tu comptes souvent le bien, mais tu comptes jamais le mal que t’as fait
J’sors de geôle les lacets défaits (dé)
Fuck le maire et même le préfet (préfet)
Mais dis-moi, qui veut nous baiser ? (baiser)
Ah c’est ces bâtards qui se sentent aisés
Mal aimé par les jaloux, je doute de la réussite
Faut pas se plaindre, c’est normal frérot que le malheur ressuscite
Faut rester lucide, ah ouais j’hallucine
Il fait style c’est le sang, il veut baiser sa c******
Moi, j’suis comme une feuille,
Elle tombe un jour,
Mais elle repousse car le soleil s’lève toujours
Pour les gens d’ghetto, ou coincés dans l’four
Fais gaffe si tu voles une caisse, ça va attirer les schmitts
Hop, un client, plaquette, chacun son tour
Gros, c’est à celui qui a l’plus bon shit
Tu frappes des gens qui font pitié
Pour être l’exemple à la cité
Tout l’monde te suce pour tchi’
Parce que t’es un gros fatigué
Pour les folles, c’est la mort ou tchi-tchi
Tu parles plus quand j’suis en di-di
Quand j’suis pas bien, dis-moi où tu étais
Faut défendre l’équipe comme Umtiti
Tu peux passer au tiek’, j’y suis
J’fais du rap, pas du Ju-jitsu
J’représente ma team qui m’suit
J’vous dis qu’j’vous aime, j’fais des bisous
Et je gère l’équipe comme Zizou
Les jaloux diront que j’paye mes vues
Parce que 2016, j’les ai rendus fous
Sur pépé, à force, mes albums j’les compte plus
En m’rabaissant, ils me font de la pub
D’ailleurs, j’fuck tous ces articles
T’façon, bientôt, il m’verront plus
J’serai loin, plus loin que l’Antarctique
J’mets pas de jean, j’suis en survêt’
Pour cabrer, tu m’verras en D’Or et de Platine aux Victoires de la musique
J’suis resté humble ; pour eux, c’est du cirque
Si demain j’fais un R1, *** j’vais au cycle
Prépare-toi à bien viser si y a embrouille
On sait jamais quand demain ça part en couilles
Quand j’suis au mic’, ça m’détend ; j’sais plus c’que j’pense
Y a trop de fakes qui m’insultent et, sur mon son, dansent
T’as fait le traître, ça s’voit pas, gros, ça s’entend
Et sur l’autoroute, je pense à tout en descendant
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mec
La crise au tiek’ mec, mecVroum-Vroum, là c’est Jul qu’est passé
J’suis toujours là, ça parle de moi au passé
La crise au tiek’, mec,
C’est Ju-Ju-Jul,
2017, on arrive ça va péter sur pépéOn arrive, ça va péter sur Pépé

Encore plus de vidéos de Jul